Translate

jeudi 28 juin 2018

SAVEURS DE L'ETE: TONIQUES ET PEU CALORIQUES

Copyright jecuisinemonpotager.fr

L'été est la saison la plus chaude comme vous le savez.
Elle correspond à l'énergie "Yang" à son apogée.
L'organe qui lui correspond est le coeur et la viscère en lien est l'intestin grêle.


L'été, il est nécessaire de:

- préserver les liquides organiques qui appartiennent au Yin. 
C'est l'affaire des saveurs "acide", "astringente".
En effet, les liquides organiques comme la sueur sont excrétés par la transpiration.
- tonifier énergie, sang, Yin et Yang.
C'est le travail des saveurs "douces".
- rafraîchir, drainer l'humidité hors du corps comme le fait si bien la saveur "amère".
La saveur amère profite au coeur, l'organe le plus Yang du coeur.
- activer le Qi et le sang grâce à la saveur piquante
- tonifier les reins comme le fait la saveur "salée".


Si on conseille de boire régulièrement (facilement 2 litres d'eau), nous pouvons aussi choisir des aliments qui vont aider à rafraîchir notre corps et à garder les liquides organiques (enfin surtout les minéraux qu'ils transportent).
La transpiration est un phénomène normal qui aide à rafraîchir la peau dès qu'il fait chaud.
Certaines personnes vont peut être ressentir fatigue physique et lassitude dès qu'elles vont transpirer.
La saveur acide est astringente c'est à dire qu'elle retient les liquides organiques du corps; la nature fraîche permettra de refroidir.
Nous choisirons cette classe d'aliments: frais et acide (voir plus bas).*
L'excès de saveur acide "blessent les muscles" (crampes par exemple).


D'autres personnes vont avoir tendance à accumuler chaleur et humidité à l'intérieur du corps pendant cette période, elle même chaude voire humide.

Comment cela se fait?
Pour la médecine traditionnelle chinoise, l'être humain contient tous les "climats" à l'intérieur de son corps, plus ou moins accentués, ce qui se cumule et s'additionne avec le climat environnant.
Vous connaissez tous l'histoire d'une personne dont les rhumatismes se réveillent dès que vient la pluie ?
Ou bien une personne qui a des maux de tête déclenchés dès que souffle le vent?
Dans le premier cas, cette personne a déjà tendance à avoir de l'humidité dans le corps (par exemple de la rétention d'eau).
Dans le deuxième cas, l'énergie du foie représenté par le vent (le vent est mobile, souple, il s'infiltre partout, il vient et va vite) peut être bloqué ou en excès.
Donc c'est parce que l'on a la présence de tel ou tel facteur, déséquilibre, excès ou insuffisance que l'on peut potentiellement déclencher un déséquilibre énergétique qui se concrétisera par une maladie sur des mois voire des années.
Sans compter l'âge, les conditions de vie, le climat environnemental, les pollutions etc...


Une personne qui a de la chaleur et de l'humidité dans le corps aura, par exemple, des selles molles, qui ont du mal à être expulsées parce qu'elles sont collantes, odorantes, des gazs, des gonflements, par exemple très marqués à la ceinture, aux cuisses avec peau "rouge", chaude au toucher dans ces zones.

Elle devra donc consommer des aliments de saveur amère (qui draine l'humidité hors du corps) et de nature fraîche.
Attention l'excès de saveur amère dessèche la peau, fait tomber les "poils" (cheveux, cils, poils).
L'excès d'amer "bouscule les os", "blesse le souffle".

Est-ce suffisant?

Des aliments de saveur piquante, qui active le sang et le qi sont aussi nécessaires, en petite quantité.
Consommez les en petite quantité parce que la saveur piquante est sudorifique: elle ouvre les pores de la peau pour faire transpirer.
On les utilise d'ailleurs à cet effet pour évacuer les agents pathogènes dus aux excès climatiques, comme par exemple rhume par vent froid ou vent chaleur.
Donc si vous êtes en bonne santé, évitez de trop consommer les aliments de saveur piquante ayant une forte capacité sudorifique comme le gingembre, le gingembre sec, le piment, les alcools: cela vous ferait transpirer en excès et mobiliserait trop fort le Qi.
Quand on parle de consommer en excès les aliments de saveur piquante lorsque l'on est en bonne santé, c'est en consommer jusqu'à ce que cela fasse transpirer et ainsi perdre les liquides organiques.
Un peu, oui mais trop non!


Crédit Printerest



L'ail dans les salades:
Dans le sud de la France, on aime bien mettre de l'ail partout: dans les salades, la soupe au pistou, les tomates à la provençale en petite quantité.
Or l'ail est de nature tiède et de saveur piquante.Fichtre!
Et vous me demandez alors avec raison: "Oui mais vous avez dit que la saveur piquante et tiède est à éviter parce que c'est l'été, Madame!"
Comme précédemment, c'est l'excès de consommation qui serait préjudiciable car la nature tiède réchauffe, et franchement, sauf cas particulier ou si on a attrapé froid et que l'on grelotte, on a pas besoin de se réchauffer en été!
Si on a chaud, on transpire alors que l'on cherche à retenir les liquides organiques, à éviter une trop grosse perte.
L'ail en petite quantité active le sang, le Qi, c'est un excellent antiseptique et un préventif de bien des affections notamment la fameuse gastro.
Si vous avez une gastro, courrez voir votre médecin traitant, on ne plaisante pas avec ces choses là!


Que nous faut-il encore?
Les aliments de saveur douce (tonique et nutritif du sang et du Qi, fortifiant général du Yin et du Yang) et de saveur salée compléteront.
Les aliments de nature salée ne désigne pas uniquement que le "sel" de table mais une classe d'aliments comme:
- clam, crabes, algues, sauce de soja de nature froide
- orge, canard de nature fraîche
- ormeau, huître, porc, pigeon de nature neutre.

Le "secret" c'est d'avoir, autant que possible, les cinq saveurs présentes dans une assiette.
Et, en rapport avec la saison de:
- fraîche et neutre
- froide pour les personnes ayant plutôt une tendance "Yang" (tout le visage rouge voire le cou, soif de boissons froides et fraîches, tendance à l'énervement facile, tendance au sur-poids global).

Précautions:
Attention la nature froide des aliments en excès lèse les liquides de l'estomac.
La saveur douce en excès "étouffe le coeur et déséquilibre les reins", "endolorit les os et fait tomber les cheveux"
La saveur douce en excès c'est le sucre rapide contenu dans le sucre blanc, les gâteaux, bombons en particulier tout ce qui vient de l'industrie agro-alimentaire fortement raffiné et calorique.
Toutes les citations entre guillemets proviennent d'un des plus livres médicaux chinois: "Le Huang Di Nei Jing" (écrit vers 4600 ans avant J._C).



Si vous ne connaissez pas vos tendances "yin" ou "yang", le mieux est de s'adresser à un(e) praticien(ne) en médecine traditionnelle chinoise.


Les apéros: oui mais....
L'été c'est l'occasion tant attendue de se retrouver autour d'une belle table avec la famille, les amis, les enfants, petits-enfants.
Les apéros doivent être légers: pourquoi ne pas remplacer chips et cacahuètes grasses, charcuteries, salaisons par des légumes comme chou fleur, carottes, céleri coupé en cubes...
Essayez c'est surprenant et délicieux!
Pour l'alcool, ayez en présence d'esprit qu'un verre contient 4 morceaux de sucre.
Ces morceaux de sucre se logent, après 40 ans dans la "ceinture abdominale" et sont pénibles à faire partir à la longue.
Avec modération donc!
Idem pour les fromages...

Listes des aliments de nature fraîche, froide et neutre (toutes saveurs).
Enlevez les aliments qui ne sont pas des mois juillet et août ainsi que les potentiels allergènes connus les aliments exclus dans le cadre d'un régime alimentaire spécifique, les interdits alimentaires confessionnels ou personnels etc...

Frais(*)
citron, mandarine, orange, fraise, mangue, pomme verte
 artichaut, asperge, céleri, I endive, laitue, mâche blé, Iarmes de Job, orge, sarrasin haricot mungo, tofu asperge, artichaut, aubergine, avocat, blette, brocoli, céleri, champignon de Paris, chou rave, concombre courgette, endive, épinard, laitue, mâche, navet, radis fraise, mandarine, mangue, orange, poire, prune canard, lapin, foie d'agneau huître blanc d'oeuf, lait de jument lait de soja, huile de sésame thé vert, céleri. chou-rave, navet, origan, menthe, orge huître canard.

Froid, toutes saveurs (*)
pourpier, tomate - kiwi - cheval chicorée, scarole chou chinois, pousse de bambou, pousse de soja, tomate banane, kaki, kiwi,melon, pamplemousse, pastèque cheval, escargot algue,
algues crabe escargot, sel, sauce de soja

Neutre, toutes saveurs (*)
azuki, pomme, prune, raison et olive
 foie de veau, thé oolong et fleur d'oranger
avoine, mais, millet, orge, riz
azuki, fève, pois cassé, petit pois
 lentille, pois chiche, carotte, champignon noir, chou
haricots verts, patate douce, navet cuit, pomme de terre
ananas, cacahuète, longane,figue, noix de coco, papaye, pomme
prune, raisin, amande, noisette
caille, oie, porc, jambon, boudin
carpe,poulpe, thon
oeuf, oeuf de caille, lait de vache
thé oolong, fleur d'oranger
huile d'arachide, safran, sésame noir
réglisse, miel; sucre blanc
avoine, orge, miso
jambon, pigeon, porc, poulpe et seiche
(*): Un grand merci à Josette Chapellet "A la découverte de la diététique chinoise" (professionnels)


Livre recommandé: "Quand la diététique chinoise rencontre la cuisine Française" Michel-Philippe Rastoul

Quelques articles précédemment écrits sur le sujet, dans ce blog
Salades de l'été
Nutri-Tao de l'été
Comment le thé à la menthe vous rafraîchit

jeudi 7 juin 2018

Le coeur est l'enracinement de la vie

"Le coeur a la charge du Seigneur et du maître" (Su wen, chapitre 8)
En médecine traditionnelle chinoise, le coeur est le monarque, le chef d'orchestre du corps.
Il est comme un seigneur devant lequel on n'ose lever les yeux; caché en son palais impérial, il domine par son autorité et sa présence, sans avoir besoin de montrer et de se montrer et détermine la bonne ou mauvaise gestion du pays.

Il existe toute une analogie entre le palais impérial, constitué par autant de portes qui s'ouvraient ou restaient closes selon le  rang des personnes venues voir le monarque et le thorax humain.

Sur l'idéogramme plus haut, on reconnait parfaitement l'anatomie du coeur avec les oreillettes et les ventricules (crédit photo Europharma for Life science).


Le coeur est maître (Zhu 主) car il commande au sang (circulation générale) mais aussi commande aux circulations vitales (les pouls)*  et commande la circulation régulière du sang.
L'idéogramme "Zhu" est employé aussi pour désigner le péricarde (ou enveloppe du coeur qui signifie protection du coeur).

Huo (Feu) appartient au coeur
L'élément Feu qui est yang par essence, correspond au coeur.
En effet, le coeur est l'élément le plus Yang du corps.
Le coeur est chaud (yang), il impulse le mouvement du sang dans le corps (le mouvement est Yang), donne les battements (yang) dans les artères.
Le Feu a besoin de matière pour être créé et il est pourtant sans forme.
Il correspondant à l'hexagramme 30 du Yi King "ce qui s'attache", "rayonner", "se séparer"

Hexagramme 30, les deux trigrammes correspondent à la flamme, dense en périphérie et plus claire en son centre

Le feu correspond à la clarté au sens commun mais aussi à la sagacité, l'intuition, la création etc...
C'est là que réside toute la finesse de la médecine traditionnelle chinoise.

Le Feu réchauffe , nourrit comme le coeur fait circuler le sang pour nourrir le corps. Ce n'est pas un feu destructeur comme en connait le midi, lorsque la sécheresse transforme les garrigues en charbons ardents, détruisant tout sur son passage.

La saison correspondant au Feu est l'été.
L'énergie "Yang"est ascendante (pléonasme), à son apogée: les fruits sont murs, les fleurs aux couleurs éclatantes dégagent leur parfum...

Le coeur représente également l'Esprit ou plutôt la conscience éveillée-qui n'est pas un exercice intellectuel mais procède d'un polissage de l'être humain, saisons après saisons exactement comme un diamant.
L'hexagramme 30 peut également représenter les illusions de la vie (les passions, les cristallisations) car ce qui s'attache comme le fond d'une casserole brûlée colle et met du temps à partir.
La position du coeur au milieu de la poitrine, comme la clé de voute d'un édifice, est le centre où tout converge: émotions, perceptions, mental, pensées et spiritualité.
Elles sont sans forme comme le Feu, d'émanation subtile, aérienne...


"Le coeur est l'enracinement de la vie, les changements opérés par les Esprits (**)" (Su Wen, chapitre 9)


Le coeur doit être dégagé, c'est-à-dire libre de toutes attaches, attentes, passions, illusions, préoccupations afin d'opérer les changements nécessaires à la continuation de la vie.
Vide, il est ainsi disposé à accueillir.
Il chauffe, éclaire en rayonnant.

En MTC, le corps humain avec des douze viscères représente l'organisation  du gouvernement avec ses hauts fonctionnaires, chacun ayant en charge un ministère et travaillant tous en interdépendance sous le commandement du coeur.
Du coeur, dépend la bonne ou la mauvaise santé comme la bonne ou mauvaise gestion du royaume.
Du coeur, dépendent la longévité (le bien vieillir dira-t-on aujourd'hui) ou la mort prématurée.


" Quand le maître répand sa lumière, les inférieurs sont paisibles. Un tel entretien de la vie procure longévité, de génération en génération, et l'Empire sous le Ciel resplendit d'un grand éclat. mais si le mâitre ne répand pas sa lumière, les douze charges sont en péril; ce qui provoque fermeture et blocage des voies, l'arrêt des communications; et le corps en est gravement atteint. Une telle façon d'entretenir la vie est catastrophique" 
Su wen, chapitre 8

Lire aussi "le coeur en médecine traditionnelle chinoise
Lire aussi l'article "Le coeur et le cerveau, des amis pour la vie"


Notes: (*) en MTC, il y a 12 pouls correspondant aux 12 organes et entrailles
(**) chaque organe a un "esprit", est aussi mentionné ici l'Esprit vital
source: "Le double aspect du coeur" Elisabeth Rochat de la Vallée

Saveurs du mois de Juin

Crédit photo B'Cook
Les fruits de nature fraîche sont
- la fraise (saveur acide et douce)

Les fruits de nature froide sont:
- le melon et la pastèque tous deux de saveur douce

Les fruits de nature tiède sont
- la pêche, la nectarine (saveur douce) et cerise (saveur acide et douce)

Les aliments de nature fraîche ou froide sont à placer dans la catégorie des aliments Yin.
Le Yin clarifie la chaleur en excès (par exemple l'été nous aimons nous désaltérer avec un melon, une pastèque).
Ces aliments accompagnent l'été, qui rappelons le, dans le calendrier agricole chinois début le 5/05/2018.
En revanche, ils doivent être consommés avec parcimonie pour les personnes ayant une tendance à la frilosité,fatiguées avec une digestion difficile (lente, selles molles, tendance à l'humidité).

L'artichaut, l'asperge, la courgette, le brocoli, l'épinard sont tous de nature fraîche.
Les haricots verts sont de nature neutre et de saveur douce et insipide. le méridien destinataire est la vessie.
La nature neutre convient à tous types de saison.
Sa saveur insipide (le terme exact est fade) est désignée en phytothérapie chinoise pour drainer hors du corps l'eau en excès c'est-à-dire l'eau qui ne circule pas dans le corps et finit par stagner et se bloquer.
Ils favorisent la diurèse et réduisent les gonflements (par humidité).
Voilà pourquoi les diététiciens occidentaux le classent comme un aliment "minceur", vous avez un début d'explication en médecine chinoise.
Par "favoriser la diurèse", on entend favoriser une sortie  hors du corps de l'eau bloquée (situation anormale).
Il ne s'agit pas d'uriner pour mincir! Mais de favoriser la sortie hors du corps (par voie urinaire donc) de l'eau en excès.
En effet, il faut faire de nouveau fonctionner le corps par une bonne assimilation, digestion et excrétion, c'est la base même d'une bonne santé en médecine chinoise!

Le petit pois est de saveur douce et de nature neutre. Ses méridiens destinataires sont: rate, estomac.
il est une bonne source de fibres solubles, ce qui a pour effet de faciliter le transit intestinal et évacuer l'excès de cholestérol. Il régule le taux de sucre après un repas.
Il tonifie le Qi de la rate et abaisse le qi de l'estomac: il apaise nausée, vomissements et diarrhée.
Il nourrit le yin de l'estomac (soif, problèmes digestifs).
Il favorise aussi la diurèse (par vide de Qi de la rate).
Le mieux est de les consommer frais afin qu'ils gardent toutes leurs propriétés originelles.

On peut donc consommer comme base des aliments de nature neutre (qui conviennent à toute saison), tiède (le beau temps n'est pas encore commencé!) et frais.
Les saveurs douces contenues dans la plupart des céréales, légumineuses et protéines animales sont la base de cette alimentation.
La saveur amère propice à la saison "été" est contenue dans les asperges, les artichauts, le céleri, les endives, la laitue, la mâche, le thé vert et le foie d'agneau (saveur amère et nature fraîche).
La saveur amère et la nature tiède: foie de veau, thé oolong, fleur d'oranger
La saveur amère et la nature tiède: foie de porc, foie de poulet, vinaigre, paprika, café, alcool (peu)
Précautions: si vous êtes plutôt de tendance "sec", longiligne, peau sèche, avec parcimonie!

Une assiette doit être composée des cinq saveurs principales (voir les articles précédents).
Salades et recettes de l'été
Nutri Tao de l'été (1)
Nutri Tao de l'été (2)

Recette Risotto aux asperges

Ces conseils ne vous dispensent pas d'un avis médical.



Risotto aux pointes d'asperges "à ma façon"

 
Il vous reste des asperges que vous avez fait cuire la veille et dont personne ne veut? Pas de panique, vous allez assurer un max avec cette recette...Aujourd’hui, nous allons voir une recette hyper facile à réaliser en 30 minutes, le risotto aux pointes d’asperges “revisité”.
Pour une personne (multipliez les portions si vous êtes plusieurs)
  • une tasse de risotto
  • 1/2 oignon
  • 1/2 cube de bouillon (légumes ou viande)
  • 1/2 litre d’eau
  • une demi-botte d’asperges (comptez 20 à 30 minutes supplémentaires pour faire cuire les asperges à la vapeur)
  • deux lamelles de gingembre de cuisine
  • un petit peu de crème de coco
  • du parmesan ou autre fromage à râper
  • deux champignons de paris
  • quelques branches de persil
  • du sel
Préparez l’oignon: coupez le en petits dés ainsi que le gingembre après lui avoir retiré la peau grise. Lavez le riz à grande eau.
Faîtes chauffer votre fait-tout (ou casserole) puis une fois fait, versez de l’huile d’olive quand c’est bien chaud et jetez-y l’oignon et le gingembre. Remuez et faites dorer 2 minutes maximum.
Préparez votre jus de bouillon: mettre dans un demi litre d’eau le cube de bouillon.
Lorsque l’oignon et le gingembre sont dorés, versez le riz en remuant constamment afin que cela n’accroche pas. Au bout de 2 minutes, le riz est translucide, versez alors le bouillon (le cube va fondre une fois dans la casserole sur le feu).
Faites cuire environ 20 minutes à feu moyen en remuant régulièrement. La cuisson est obtenue lorsque le riz est suffisamment “mou” et l’eau évaporée.
Pendant ce temps, lavez et coupez les deux champignons de Paris en rondelles. Cinq minutes avant la fin de la cuisson du riz, rajoutez les champignons, surveillez la cuisson.
Lorsque c’est cuit, éteignez le feu et versez la quantité voulue dans une assiette. Disposez le restant de la casserole sur le feu éteint pour maintenir au chaud.
Versez un peu de crème de coco, rajoutez le persil haché et râpez le fromage pu ajoutez du parmesan moulu fin. Coupez les pointes des asperges et disposez les sur le sommet de l’assiette pour une jolie présentation.
Ajoutez une pointe de sel de Guérande et dégustez!
Analyse en nutrition chinoise
Asperge: saveur douce et amère, nature: fraîche. Méridiens destinataires: poumon, vessie, gros intestin. L’asperge, de par sa nature fraîche, clarifie la chaleur, elle est idéale pour les voies urinaires encombrées par chaleur et humidité (la saveur amère draine la chaleur et l’humidité hors du corps). Elle est appréciée chez les personnes qui se plaignent de ne pas suffisamment évacuer l’eau du corps bien qu’elle boive de l’eau avec tendance à avoir de la constipation (par sécheresse ou chaleur et non par vide de yang par exemple).
Elle arrête les saignements en rafraîchissant le sang, elle est également laxative (constipation par sécheresse du Gros Intestin). Elle aurait des propriétés anti-cancéreuses pour l’estomac car elle contient des carotènes et du glutathion (anti oxydantes et anti-cancérigènes).
Attention elle est contre indiquée en cas de calculs uriques. Si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir en consommer en rapport avec votre état de santé, demandez à un médecin nutritionniste.
La cuisson à la vapeur est celle qui est la plus intéressante pour garder un maximum de nutriments.
Elle aurait également des effets pour abaisser la tension artérielle et l’excès de cholestérol et de triglycérides.
Le gingembre est de saveur piquante (active le qi et le sang, diffuse le qi) et tiède: c’est un aliment très intéressant dans cette période de chaud-froid car il est de nature préventive contre les rhumes (à essayer avant donc!)
L’oignon est de saveur douce, piquante et de nature tiède: c’est un aide à la digestion appréciable. La saveur douce est un tonique du Qi et du sang, le yin et le yang.
Le riz est de saveur douce et de nature neutre ou tiède (riz glutineux qui se rapproche le plus du riz risotto finalement). Les méridiens destinataires: rate, estomac, poumon (riz glutineux). Il tiédit le qi de la rate et de l’estomac. Très digeste, il aidera bon nombre de personnes qui ont des difficultés à digérer. Il tonifie également le poumon et aide lors de transpirations spontanée (par vide de qi du Poumon). Excellent aliment pour les convalescents, les personnes fatiguées.
Le persil est de saveur piquante et de saveur tiède. Les champignons de paris: saveur douce et nature fraîche.
Huile d’olive: je la mettrai dans la saveur douce, acide et nature neutre.
Fromage: acide et frais
Sel: saveur salée et nature froide.
Les cinq saveurs sont présentes dans ce plat qui nous permet d’aller vers le printemps en douceur (ni trop chaud ni trop frais ou froid!)

jeudi 17 mai 2018

Rétention d'eau? essayez cette recette!

Risotto aux pointes d'asperge "à ma façon"
Il vous reste des asperges que vous avez fait cuire la veille et dont personne ne veut? Pas de panique, vous allez assurer un max avec cette recette...Aujourd’hui, nous allons voir une recette hyper facile à réaliser en 30 minutes, le risotto aux pointes d’asperges “revisité”.
Pour une personne (multipliez les portions si vous êtes plusieurs)
  • une tasse de risotto
  • 1/2 oignon
  • 1/2 cube de bouillon (légumes ou viande)
  • 1/2 litre d’eau
  • une demi-botte d’asperges (comptez 20 à 30 minutes supplémentaires pour faire cuire les asperges à la vapeur)
  • deux lamelles de gingembre de cuisine
  • un petit peu de crème de coco
  • du parmesan ou autre fromage à râper
  • deux champignons de paris
  • quelques branches de persil
  • du sel
Préparez l’oignon: coupez le en petits dés ainsi que le gingembre après lui avoir retiré la peau grise. Lavez le riz à grande eau.
Faîtes chauffer votre fait-tout (ou casserole) puis une fois fait, versez de l’huile d’olive quand c’est bien chaud et jetez-y l’oignon et le gingembre. Remuez et faites dorer 2 minutes maximum.
Préparez votre jus de bouillon: mettre dans un demi litre d’eau le cube de bouillon.
Lorsque l’oignon et le gingembre sont dorés, versez le riz en remuant constamment afin que cela n’accroche pas. Au bout de 2 minutes, le riz est translucide, versez alors le bouillon (le cube va fondre une fois dans la casserole sur le feu).
Faites cuire environ 20 minutes à feu moyen en remuant régulièrement. La cuisson est obtenue lorsque le riz est suffisamment “mou” et l’eau évaporée.
Pendant ce temps, lavez et coupez les deux champignons de Paris en rondelles. Cinq minutes avant la fin de la cuisson du riz, rajoutez les champignons, surveillez la cuisson.
Lorsque c’est cuit, éteignez le feu et versez la quantité voulue dans une assiette. Disposez le restant de la casserole sur le feu éteint pour maintenir au chaud.
Versez un peu de crème de coco, rajoutez le persil haché et râpez le fromage pu ajoutez du parmesan moulu fin. Coupez les pointes des asperges et disposez les sur le sommet de l’assiette pour une jolie présentation.
Ajoutez une pointe de sel de Guérande et dégustez!
Analyse en nutrition chinoise
Asperge: saveur douce et amère, nature: fraîche. 
Méridiens destinataires: poumon, vessie, gros intestin. 
L’asperge, de par sa nature fraîche, clarifie la chaleur, elle est idéale pour les voies urinaires encombrées par chaleur et humidité (la saveur amère draine la chaleur et l’humidité hors du corps). 
Elle est appréciée chez les personnes qui se plaignent de ne pas suffisamment évacuer l’eau du corps bien qu’elle boive de l’eau avec tendance à avoir de la constipation (par sécheresse ou chaleur et non par vide de yang par exemple).
Elle arrête les saignements en rafraîchissant le sang, elle est également laxative (constipation par sécheresse du Gros Intestin). 
Elle aurait des propriétés anti-cancéreuses pour l’estomac car elle contient des carotènes et du glutathion (anti oxydantes et anti-cancérigènes).
Attention elle est contre indiquée en cas de calculs uriques. 
 Si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir en consommer en rapport avec votre état de santé, demandez à un médecin nutritionniste. 
La cuisson à la vapeur est celle qui est la plus intéressante pour garder un maximum de nutriments.
Elle aurait également des effets pour abaisser la tension artérielle et l’excès de cholestérol et de triglycérides.
Le gingembre est de saveur piquante (active le qi et le sang, diffuse le qi) et tiède: c’est un aliment très intéressant dans cette période de chaud-froid car il est de nature préventive contre les rhumes (à essayer avant donc!)
L’oignon est de saveur douce, piquante et de nature tiède: c’est un aide à la digestion appréciable. La saveur douce est un tonique du Qi et du sang, le yin et le yang.
Le riz est de saveur douce et de nature neutre ou tiède (riz glutineux qui se rapproche le plus du riz risotto finalement). 
Les méridiens destinataires: rate, estomac, poumon (riz glutineux). Il tiédit le qi de la rate et de l’estomac. 
Très digeste, il aidera bon nombre de personnes qui ont des difficultés à digérer. Il tonifie également le poumon et aide lors de transpirations spontanée (par vide de qi du Poumon). Excellent aliment pour les convalescents, les personnes fatiguées.
Le persil est de saveur piquante et de saveur tiède. Les champignons de paris: saveur douce et nature fraîche.
Huile d’olive: je la mettrai dans la saveur douce, acide et nature neutre.
Fromage: acide et frais
Sel: saveur salée et nature froide.
Les cinq saveurs sont présentes dans ce plat qui nous permet d’aller vers le printemps en douceur (ni trop chaud ni trop frais ou froid!)

jeudi 3 mai 2018

 
 
Pâtes japonaises aux feuilles de chou kalé

Recette minceur 100% végan (sans viande)
Pour deux personnes
temps de préparation: 15 minutes, temps de cuisson: 7 minutes
200 grammes pâtes japonaises à base de riz (vermicelles) ou de sésame si vous préférez
feuilles de chou Kale
feuilles épinard
ail, oignons
graines de sésame
sauce de soja
Faire tremper les pâtes dans un récipient d’eau froide pendant 10 minutes. Découpez oignons et ail en petits dés. Pendant ce temps, faire tremper les feuilles de chou kale dans un récipient d’eau légèrement vinaigrée (vinaigre blanc de cuisine) et passez sous l’eau les feuilles d’épinard, réservez. Puis avec un ciseau, séparez les feuilles de la nervure centrale, jetez celle-ci. Tamponnez alors les feuilles de Kale avec un papier type Sopalin pour enlever l’excès d’eau. Faites chauffer votre wok puis versez une cuillère à soupe d’huile d’olive (biologique, première pression à froid). Lorsque le wok est bien chaud, mettre sur feu doux et versez les oignons et l’ail. Faites dorer (1 minute) puis versez d’abord les feuilles de kale puis 1 minute après les feuilles d’épinards. (cuisson kale 6/7 minutes, épinard, 5 minutes).
Surveillez la cuisson, remuez, ajoutez éventuellement un peu d’eau, puis à la fin de la cuisson, déversez les pâtes que vous ferez légèrement revenir, ajoutez les graines de sésame. Lorsque c’est prêt, ajoutez la sauce de soja.
C’est prêt, dégustez!
Vous pouvez manger ce plat seul ou en accompagnement.
 

Mon petit bedon

Crédit photo site "mon ptit gras de bedaine" *(0)
Dans une étude récente, il est révélé que:
"Chez les sujets ayant un IMC (indice de masse corporelle) normal mais avec de l'embonpoint ventral, pour les hommes comme les femmes, les décès d'origine cardiovasculaire ont été 2,75 plus nombreux que dans la catégorie de référence (poids et rapport taille/hanches normaux) alors que la surmortalité des individus obèses à l'abdomen gras était «seulement» 2,34 plus élevée" (1)

Étude étonnante s'il en est!

"Le sang provenant du tissu gras des jambes se dirige vers les orteils et repart dans la circulation générale, alors que celui de l'abdomen se retrouve directement dans le foie, qui produit des molécules augmentant la résistance à l'insuline menant au diabète, détaille le Dr Drexel." (1)
 De plus les graisses logées dans l'abdomen produisent davantage de substances inflammatoires.

Décodage en médecine traditionnelle chinoise
En médecine chinoise, est regardée la forme du corps: avant tout le corps est-il harmonieux ou pas?
En effet, une personne avec une ossature volumineuse à la naissance ne pourra avoir le poids d'une personne d'allure gracile et inversement.
 C'est donc une question d'équilibre entre le haut du corps, la zone médiane où est logée les organes et entrailles liées à la digestion, assimilation et excrétion et le bas du corps.

Si l'on remarque des "gonflements" ou un tissu mou ou de la cellulite ou au contraire une sécheresse de la peau ou une "maigreur" à un endroit particulier du corps, cela doit nous interpeller pour en comprendre les causes profondes.
Il ne s'agit pas de "normes" esthétiques mais bien de santé.

Est-ce que le ventre est plus gonflé en dessous du nombril ou au dessus ou sur les flancs?
Voit-on un élargissement de cette zone comme si cette personne portait un tablier alors que toutes les autres parties du corps sont harmonieuses?
Cette personne a-t-elle les jambes plus maigres ou fines que le reste du corps?

Les questions précises sur la digestion, la fréquence des selles, éventuellement les douleurs liées à l'assimilation et à l'expulsion des déchets par voie urinaire et fécale sont autant d'indices permettant de comprendre les mécanismes d'apparition d'un sur-poids chez une personne.

En médecine chinoise, le fait d'avoir un "bedon" peut signaler une déficience de fonctionnement de la rate et du Foie.
Il est important d'évaluer ce qui est "normal" dans la prise de poids comme les naissances, l'âge et ce qui est un excès!
Nous ne sommes pas dans une norme des individus par rapport à des critères de beauté. 

La Rate est liée à la production de Qi et de sang dans le corps, à partir de l'alimentation.
Le foie stocke le sang du corps, il participe activement à la libre circulation du Qi dans le corps.
Il aide la rate à faire monter le "yang clair" du corps pour nourrir le haut du corps.
Une rate faible produit de l'humidité ou du Tan (concrétions).
Le foie devient alors trop fort par rapport à la rate et cela peut conduire à des phénomènes de compensation comme des faux besoins en sucre et en chocolat.
La rate gouverne également les intestins, ce qui fait que si on a des problèmes de sur-charge pondérale en dessous du nombril, il faudra regarder également du côté des intestins...
Bien sûr, tout ce qui est décrit plus haut est un résumé des faits mais l'on retrouve toujours ces grandes tendances.


A-t-on la même relation avec le coeur qu'en médecine occidentale?
Le coeur, en médecine chinoise, est l'organe qui a besoin de plus d'énergie que les autres pour propulser le sang.
Or le sang est fourni en grande partie par la rate selon la médecine chinoise.
Une qualité de sang médiocre (pression, nutriments etc..) va donc lui être également préjudiciable.
Ce fameux "yang pur' censé nourrir le "haut du corps" ne sera donc pas des plus raffiné si l'alimentation de base ne suit pas.

En médecine occidentale, l'apparition de la "bedaine" ou graisse abdominale est due à une alimentation inadaptée et ou style de vie.
Il est évident que la sédentarité des pays occidentaux ou du mode occidental est extrêmement préjudiciable à notre santé.
La bedaine sous le nombril est typique des personnes qui travaillent le postérieur sur la chaise, se déplacent beaucoup en voiture, marchent peu...
 A ce propos, la médecine chinoise préconisait il y a déjà 5000 ans d'alterner phase de repos et activité physique et intellectuelle.
Un Qi qui stagne est donc coûteux en matière de santé.

Que faire, les pistes...

Avant tout, déterminer si son poids est dans de justes proportions.
En effet, il est normal de prendre 2 ou 3 kilos avec l'âge mais:
-chaque personne peut ressentir quand cette prise de poids lui est préjudiciable s'il y a des douleurs récentes, des problèmes de digestions etc..
- ce qui est important à partir de 40 ans voire 35 ans pour les femmes (*) c'est d'entrer dans une hygiène de vie vertueuse= mode de vie actif , choix qualitatif des aliments
- en ayant conscience de toutes les compensations que l'on met en place par rapport à la nutrition comme je mange parce que je suis crevé(e), ça me donne des forces ou parce que c'est convivial la table ou parce que je suis énervé(e) etc...
(*) Les femmes de par les menstruations, les grossesses et les accouchements peuvent perdre plus de Jing, c'est pourquoi elles doivent s'y prendre le plus tôt possible pour le préserver.

A partir de 40 ans, il est primordial de sortir de table à 80% de satiété quoi qu'il arrive.
Souvent, les personnes me disent qu'elles n'arrivent pas à se limiter quand elles sont invitées.
Elles pourraient par exemple, plutôt que de se culpabiliser, réfléchir aux conséquences positives pour leur bien-être, leur forme, leur silhouette et leur santé si elles apprenaient à se limiter en quantité de nourriture et d'alcool même si elles sont invitées.

Pourquoi? parce que tout simplement, soyons honnêtes, nous n'avons plus les mêmes facilités (à part quelques exceptions) de perdre aussi facilement les 3 kilos accumulés pendant l'hiver ou l'été!
Et plus on retient avec les années, plus l'addition risque d'être salée!
Sans compter l'image négative que l'on peut se renvoyer, c'est une "souffrance" inutile.

Bien sûr, il ne s'agit pas de vivre une vie monacale mais de rester mesuré(e).
Et si l'on a fait quelques excès, le mieux est le lendemain d'être sincèrement frugal et de bien faire son activité physique, par exemple en rallongeant de dix minutes.
Parfois, nous n'aurons pas le temps de faire du vélo "elliptique" ou de la marche pendant une semaine chargée, ce n'est pas grave, l'important est de maintenir le rythme jusqu'à arriver à quelque chose d'évident où on se sente bien.




Le petit déjeuner est le seul repas qui peut être copieux, à adapter en fonction des saisons.
Le midi, si nous mangeons correctement le matin, doit être léger et le soir ultra-léger.
La consommation d'alcool doit être sporadique.
Un verre de vin à 13% contient 24,3 grammes de sucre (2).
Si on prend un morceau de sucre "standard", il pèse 6g: cela fait donc 4 morceaux de sucre dans votre verre.
Il est également important de repérer les sucres cachés dans l'alimentation (4)
En effet, la saveur douce du sucre est une saveur douce par excès selon les principes nutritionnels chinois.
La saveur douce en excès noircit le teint [la couleur noire est reliée aux reins] et étouffe le coeur.
Elle relâche trop les chairs (muscles) qui deviennent flasques.
Elle fait tomber les cheveux et endommage les os.
Une saveur douce en excès produit de l'humidité (liquides corporels deviennent pathogènes) qui déborde sur les tissus et les organes.
La rate devient donc moins disponible dans son travail d'assimilation s'ensuit problèmes digestifs, poids etc...
Il est absolument primordial de faire une activité quotidienne de 30 minutes qui privilégie l'endurance, agissant ainsi directement sur le coeur.

Voici les cinq activités d'endurance principales:
- ski de fond
- natation
- marche
- jogging
- vélo
Il est faux de penser que 2h de sport plus ou moins intense ou violent le week-end résoudra l'affaire.
Il vaut mieux 30 minutes par jour que 2h le week end, en plus, cela préserve le "Jing" (énergie stockée dans les reins), travaille régulièrement sur le coeur, préserve des maladies cardio-vasculaires, du stress et améliore le transit intestinal.
Le jing décline après 40 ans, il est intelligent d'apprendre à le préserver, donc pas de sport violent ou trop intense au quotidien.


Et surtout, sachez que:
La médecine chinoise peut vous aider également en stimulant des points d'acupuncture qui relanceront le métabolisme et faciliteront la disparition des masses graisseuses avec des conseils en hygiène de vie adapté à votre situation.


Sources:
(0) http://www.mafamillemonchaos.ca/on-jase/ptit-gras-de-bedaine/#prettyPhoto
(1) http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/08/29/18901-bedaine-plus-dangereuse-pour-coeur-que-lobesite
(2) https://www.huffingtonpost.fr/fabrizio-bucella/combien-de-sucre-y-a-t-il-dans-un-verre-de-vin_a_23079092/
( 3) https://www.lsa-conso.fr/produits/sucre-en-morceaux-de-beghin-say,181446
(4) https://observatoire-des-aliments.fr/sante/six-verites-sucre